Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Lili

" J'ai la mémoire qui flanche, je ne me souviens plus très bien ..."

Vous connaissez certainement cette chanson de Jeanne Moreau.

Hé oui, mesdames et messieurs, comme tout un chacun, plus on avance dans l'âge, plus notre mémoire nous fait défaut. Malheureusement, la vie est ainsi faîte. Cependant, il est reconnu que l'on peut retarder cette perte de mémoire en la faisant travailler tous les jours en essayant par exemple d'apprendre un poème ou bien quelques lignes d'un article ou autre.

la mémoire

Par contre, s'il y a bien une chose qui ne perd pas la mémoire, c'est le CORPS.

Une des phrases qui résume bien tout ce phénomène pourrait bien être celle de Marie- Claude Belmère - Billot:

        " Qu'il soit féminin ou masculin, le corps est une carte de visite...."

En effet, notre corps reproduit à vie nos comportements. Il est celui qui montre nos souffrances, celui qui nous dévoile au grand jour.

corps malmené

Souvent malmené, notre corps devient un " corps à l'abandon".

Grâce à lui, on cache notre mal-être. On le malmène. On grossit, ou bien on est trop amaigri.

Notre corps à ce pouvoir de nous dévoiler sans même prononcer une parole.

Malheureusement, ces comportements se transforment vite en habitudes qu'il est très difficile à changer et souvent en rapport avec notre passé.

Loin de moi l'idée de critiquer les opérations du type sleeve ou bien by-pass, ( bien au contraire car je pense qu'il faut beaucoup de courage pour franchir le pas de l'opération et accepter toutes les démarches et les aléas liés à ces opérations), j'ai choisi l'amaigrissement naturel justement pour changer mes habitudes.

 

maigrir

 

Je sais que la route sera longue est remplie d'obstacles, mais j'ai envie de reprendre le contrôle de ce corps, celui qui m'appartient. Je veux maigrir.

 

J'ai envie de le respecter et surtout de l'aimer.

Comme le dit si bien Marie-Claude Belmère-Billot:

                        " le corps malmené est un corps symptôme..."

C'est ainsi qu' une des premières questions qu'il faut se poser avant de se lancer dans un régime ou autre, c'est:

 

Pourquoi maigrir ? Et pour qui ?

Les raisons d'un amaigrissement doivent venir de vous. De votre intérieur, et non de l'extérieur. Les solutions doivent venir de vous ( opération, rééquilibrage alimentaire,etc.).

 

palier poids

 

Le phénomène des paliers est la preuve que notre corps à une mémoire, souvent appelé " la mémoire du poids".

Ah ces fameux paliers !!!

 

 

Pourquoi ?

Les explications de ce phénomène sont encore assez floues. Il semblerait que le corps ait cette capacité à enregistrer comme des poids stables un poids que l'on a longtemps conservé.

palier

C'est exactement ce qui ce passe à l'heure actuelle pour moi. Longtemps je suis restée aux alentours des 160 kilos. D'ailleurs si l'on regarde mes pesées, on s'aperçoit très vite que j'ai énormément de mal à passer ce palier.

Le principal, et le plus important, c'est de continuer à garder les mêmes habitudes alimentaires. Je sais que la mémoire de mon corps va finir par me laisser tranquille pour me permettre de descendre sous la barre des 160 kilos.

 

J'ai l'impression d'être sur un ring de boxe et d'attendre de savoir qui va gagner.

Hé bien moi je vous le dit, se sera moi !

Par contre, n'ayant pas énormément de mémoire, je me demande quelle sera la prochaine étape de la "mémoire de mon corps".

Je pense que ma balance sera très vite me le dire.

Si vous aussi vous rencontrez ces fameux paliers, battez-vous, ne lâchez pas vos efforts, vous finirez par les mettre K.O.

Courage.

Tendrement.

Lili.

palier

                                                  ( être positif, patient et persister )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Aby 25/08/2017 22:14

Hello,
J'ai lu l'interview d'une neurologue il y a plusieurs mois de ça qui disait que cette fameuse mémoire se situait dans l'hypothalamus. Une fois la perte de poids passée, notre cerveau continuait à garder cette ancienne image de nous. Je ne me souviens plus exactement, mais ce décalage d'images incitait l'hypothalamus à nous faire reprendre le poids initial tant que l'image mentale de notre corps n'avait pas évolué. J'ai trouvé le discours intéressant et cela constitue peut être une première explication des paliers, le corps cherche à aller "en sens inverse".
D'autre part, j'ai lu que tu abordais le thème de la méditation conscience dans un article récent. On sait aujourd'hui que certaines méthodes telles que la méditation, l'hypnose ou encore le yoga agissent sur le cerveau et sur l'hypothalamus. Je m'interroge désormais sur l'aide que pourrait apporter la pratique de ces disciplines pour franchir ces fameux paliers et aider également dans la "reprogrammation" de la perception de notre corps pendant/après une perte de poids importante. Qu'en penses-tu ?

Aby 26/08/2017 18:25

Bonjour Lili,
Oui, j'avais également occulté le nombre des cellules graisseuses .... snif !
Merci pour ta réponse, et effectivement, tu le soulignes très bien, la méthode choisie doit d'abord nous correspondre.
Excellent week end :-)

Lili 26/08/2017 08:39

Bonjour Aby. Ah ce sacré hypothalamus !!! En plus, il ne faut pas oublier le phénomène des cellules graisseuses. Hé oui, quand on grossi, on augmente le nombre de nos cellules graisses qui ne disparaissent pas lors de l'amaigrissement. Elles sont toujours là mais elles sont réduites. Donc au final, en plus de la mémoire du poids, ces cellules n'attendent qu'une seule chose: du gras. Pas facile tout ça, n'est-ce pas ?
Par ailleurs, il est vrai qu'aujourd'hui, les méthodes telles que la méditation, l'hypnose ou bien le yoga semblent avoir un impact sur nos comportements alimentaires. Mon spécialiste m'a fait découvrir la méditation. Bon j'en suis qu'au début de l'apprentissage, mais ce que je peux te dire avec certitude c'est que cela commence à faire effet. Avant, à la moindre contrariété, je fonçais sur le placard. Aujourd'hui, j'essaye dans ces moments- là de me recentrer sur moi. De penser à mes émotions, mes objectifs. Et je dois l'avouer, cela m'aide énormément.
Cependant, pour avoir une bonne efficacité, comme partout, il faut pratiquer régulièrement. Chose difficile quand on a des enfants et qu'ils sont en vacances. Mais la rentrée arrive à grand pas, du coup, je vais essayer de pratiquer tous les jours afin de mieux m'accepter, mais aussi d'améliorer ma perception de mon corps et surtout de travailler sur l'acceptation.
Pour finir, je dois t'avouer quand ce qui concerne l'hypnose, je la repousse. Je suis fermée à cette technique. Certainement à tort, mais cela est essentiellement dû à mon passé. Le yoga je connais de nom, mais pourquoi pas.
Je pense que, quelque soit la technique utilisée, elle doit avant tout correspondre à la personne et surtout apporter un bien être. L'efficacité de la méthode n'en sera que plus positive.
Voilà, j'espère avoir répondu à ta question.
Je te souhaite une agréable journée et un bon week-end.
Affectueusement.
Lili.