Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Lili

Qui a dit que maigrir était une chose facile?

Mais au fait, qu'est-ce qui est le plus difficile?

Respecter une bonne hygiène alimentaire?

Voir l'aiguille de la balance stagner?

Ou bien la réaction des gens?

On dit que l'été est la période idéal pour maigrir grâce aux nombreux fruits et légumes de saisons. Sans oublier les barbecues qui permettent une cuisson sans gras, à condition de choisir, bien entendu, une viande pas grasse.

Hé bien pour moi, l'été, c'est un vrai calvaire. Il y a les nombreuses invitations pour les apéros, les mariages, les repas de famille et les baptêmes.

Durant cet été, j'ai malheureusement dû faire fasse à deux situations très très très difficiles. Et je vous promets que cela fut très dur de ne pas craquer.

Pour ma part, j'ai eu droit à une cousinade, et là, j'ai pris une vraie claque dans la figure. J'ai eu le coeur brisé et j'en ai même pleuré (en cachette).

La deuxième situation vient de certaines paroles de ma voisine.

   La cousinade:

Nous sommes plus d'une vingtaine de cousins réunis autour du coin apéro. Tout le monde discute.

Maman

Ma maman arrive et dit à ma belle-soeur devant tout le monde:

" Tu as maigri. Tu fais un régime?"

Réponse de la belle-soeur:  "Non"

Ma maman rajoute:

" Hé bien tu as vachement maigri, ça se voit".

Heu.... maman, je suis là ??? Moi aussi j'ai maigri !!

J'ai perdu plus de 20 kilos !!! Voilà ce que j'avais envie de lui crier.

 

Ben.... je suis partie dans la cuisine pour préparer les plats. J'ai automatiquement, sans le vouloir, fermé mon visage.

La différence entre moi et ma belle-soeur, c'est que moi j'ai plus de 100 kilos à perdre, et elle, 20 / 30 kilos au grand maximum.

Je comprends que cela se voit plus sur elle que sur moi, mais quand même ! J'ai pris une sacrée gifle dans la figure.

pleurer

 

N'en pouvant plus, pendant que tout le monde mangeait l'entrée, je m'en suis allée dehors et je n'ai pu m'empêcher de fondre en larmes (vive le maquillage waterproof).

 

 

 

En revenant, j'ai pris mes haricots verts, tomates et mon blanc de poulet comme si de rien, mais avec le coeur lourd.

La voisine:

Elle est gentille et à 70 ans. On s'entend bien. Mais il y a deux jours, elle m'expliquait comment la voisine du bout de la rue était magnifique. En effet, cette jeune fille obèse a fait un by-pass. Elle est toute belle, et toute maigre. J'en suis très contente pour elle. Mais voyez-vous, ce qui me fait le plus mal, c'est le décalage entre le avant/après.

madame

Avant, ma voisine critiquait cette jeune fille en prétextant qu'elle était méchante et "fouteuse de merde". Et voilà qu'aujourd'hui, sous prétexte qu'elle a maigri, c'est la meilleure.

Ho, ne croyez pas que je sois jalouse ! Non, loin de là. Mais comprenait que cette situation est difficile à vivre quand on sait tout le mal que l'on se donne pour y arriver toute seule.

Je pense aussi que passer de l'obésité à la "normale" doit certainement changer beaucoup de choses. Comme être plus heureuse, pouvoir s'habiller plus facilement.

Mais je ne pense pas que changer de "carapace" change forcément son caractère d'origine. Ceci étant, j'ai le droit de me tromper.

Mais c'est pas grave, ma plus grosse fierté c'est de tenir bon. Il y a bien un jour ou quelqu'un me dira: " ho ! qu'est-ce que tu as maigri ! "

être soi

 

Je continue mon bout de chemin et il me tarde la pesée de demain avec beaucoup d'espoir.

Cela prendra le temps qu'il faudra, mais je reste déterminée et j'y arriverai.

 

 

Des gifles, j'ai pas fini d'en prendre, je le sais.

Certaines seront plus douloureuses les unes que les autres, mais c'est comme cela.

N'oublions pas que chacun est unique.

Chaque vie est unique.

Tendrement.

Lili.

consolation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jessica 29/08/2017 18:26

Ah ma brave Lili ! Sais-tu quel est ton problème ? Je partage le même que le tien : tu es trop gentille. Tu as préféré t’éclipser pour pleurer en cachette sur ta peine sans gêner qui que ce soit et j'aurais certainement fait de même et pourtant... Avec un œil tout à fait extérieur donc peut-être moins subjectif que toi, je crois qu'il aurait été magnifique de te voir rétorquer tout haut à ta maman avec un ton à la fois léger et désinvolte, un grand : "Ah ben merci ! ça fait plaisir ça ! et à moi, tu ne me dis rien ?!" ça l'aurait coupé à plus d'un et toi, ça t'aurait fait un bien fou !
Malheureusement, je pense que si tu es du même genre que moi, tout le monde s'attend à ce que tu ne dise rien... raison de plus pour leur clouer le bec (sur le ton de la rigolade) !
En même temps, je crois qu'on est nombreux à vivre le genre de situation que tu décris. Les gens font parfois du mal sans même sans rendre compte... ou pas.
Pour l'anecdote, (ça n'a pas vraiment à voir avec ton histoire mais c'est pour dire comment les gens peuvent être saoulant) j'ai reçu ma belle-famille il y a quelques jours et notamment ma belle-mère, qui a un don particulier pour donner son avis sur tout (le sien étant toujours le bon évidemment !) et surtout sur la manière dont je m'occupe de ma fille. Ma belle-mère (boulimique ou plutôt hyperphage mais reniant tout problème vis à vis de la nourriture...) ne comprend pas pourquoi je tiens à donner une alimentation équilibrée à mon bébé de 13 mois. Je suis méchante, intransigeante, ou une maman fouettard car je refuse de donner des Curly (gâteaux apéritifs), des glaces, des gâteaux ou parce que je ne mets pas de sucre dans le yaourt de ma fille qui aime le manger nature. Bref, je prive ma fille des "bonnes" choses car je tiens à lui inculquer le goût des légumes, des fruits,... et pas des produits sucrés et/ou industriels. C'est nous, moi et mon mari, qui devons nous justifier sur pourquoi notre bébé a une alimentation saine. Et si on lui fait des purées avec des légumes bio, il faut savoir que c'est de l'argent foutu par les fenêtres ! Alors, pas mal hein ?
Ce que je viens de te raconter n'a rien à voir, mais c'est pour te dire de vivre ta vie et de prendre l'avis des autres pour ce que c'est : rien. Même si c'est plus facile à dire qu'à faire. Par contre, je commence à rétorquer de plus en plus même si j'ai beaucoup de mal, et je t'assure que ça fait un bien fou quand on y parvient ! Courage, Bisous.

Lili 30/08/2017 13:44

Hé oui, les gens nous font du mal mais le plus étrange, c'est que souvent il ne le font pas exprès. D'ailleurs ce n'est pas leurs intentions. Mais c'est comme ça. Vois-tu ma petite Jessica, je rentre de 2 jours dans la famille de mon mari qui habite dans l'ile de Ré. Hé bien pas un seul, et je dis bien pas un seul ne m'a fait un compliment ou m'a dit juste un petit mot du style " tu aurais pas maigri ? " Par contre, pour l'anecdote, mon mari a perdu 1 kilo et son père en le regardant lui dit " tu as maigri." De plus, c'était même pas une question. Et là, ça fait mal. Ben, j'ai rien dit, bien que cela blesse énormément, mais je me suis dit: " la prochaine fois que je viendrai, j'aurai encore plus perdu de kilos ? Alors, j'aurai peut-être le droit à une remarque ? Et puis, au final, pour qui je maigris ? "
Puis comme tu as dû certainement le voir dans un de mes articles, je m'initie à la méditation de la pleine conscience. Cela m'aide beaucoup. J'apprends à vivre l'instant présent. A ressentir mes émotions, mes sentiments à l'instant présent. Pour être plus clair, le passé est le passé, le futur n'est pas encore là. L'important c'est maintenant.
Alors la réflexion de mon beau-père, je l'ai rangé dans le passé et je suis ma conscience du moment. Je me recentre sur moi même, sur mes émotions. Du coup, aux oubliettes les mauvaises remarques, je continue mon chemin.
En ce qui concerne ton anecdote je te comprends aisément. J'ai eu un peu le même cas de figure avec mon fils, mais à l'école, à la cantine. Pour eux, un enfant qui mange bien est un enfant en bonne santé. Certes, mais de là à le resservir 3 fois de frites, je dis non. Du coup, on l'avait retiré de la cantine car il avait pris beaucoup de kilos.
Je suis en totale adéquation avec ta façon de faire avec ta fille. Je trouve même que c'est un rôle très important dans la vie de parents que d'apprendre à son enfant le bon équilibre alimentaire et la qualité des aliments, le goût. Avec mes soucis de poids, je m'étais toujours promise que je ferai attention à l'alimentation de mes enfants, sans que cela en devienne une obsession. Promesse que je respecte.
Je te félicite de tenir ta ligne de conduite et tes convictions malgré les difficultés rencontrées et surtout le courage que tu as de pouvoir rétorquer de plus en plus.
Bises.
Tendrement.
Lili.

L'étudiante en galère 23/08/2017 18:16

Hello ! Ton article m'a beaucoup touché. Les gens peuvent parfois être très durs, sans même s'en rendre compte...c'est bien pire lorsque ça vient des proches puisque c'est eux qui sont censés nous aider dans la vie quotidienne. Garde en tête que tu es très courageuse et que tu as traversé déjà un bon bout de chemin. Malheureusement, tu trouveras toujours des obstacles avant d'arriver à tes fins. Ne te décourage pas et continue à persévérer ! Courage, bisous ma belle.

Lili 23/08/2017 19:12

Bonsoir. Oh c'est sûr que les gens nous font du mal s'en pour autant s'en rendre compte. Et comme tu le dis si bien, il y en aura d'autres, malheureusement. J'essaye de relativiser, mais parfois c'est pas facile. Mais je pense que je ne suis pas la seule, loin de là. La vie est ainsi faîte.... Merci pour tes encouragements que je mets dans un coin de mon coeur avec tous ceux que j'ai eu pour les ressortir lors des moments difficiles.
Affectueusement.
Lili.

Extreme Gourmande 23/08/2017 01:16

Bon courage ! Je compatis, je sais que l'entourage est souvent dur pour le moral, et souvent indélicat. Mais tu peux être fière de ta perte de poids, et n'oublie pas de te la rappeler lors des coups de mou pour te dire que tu as déjà parcouru tout ce chemin !!

Lili 23/08/2017 08:43

Bonjour. Merci Extreme Gourmande. Effectivement, dans ces moments là, je pense aux kilos perdus et j'imagine tous ceux que je vais perdre.
Bonne journée à toi.
Tendrement.
Lili.

Aby 22/08/2017 02:47

Hello,
Oui, l'entourage est souvent ingrat (sans le vouloir) dans ce genre de situation. Soit on parle peu de son parcours et nos proches le remarquent à peine, soit on décide de l'annoncer et tous les 3 jours, on fait face à une remarque du style "t'as perdu combien ce matin ?". C'est en partie cela qui m'a fait débuter mon blog sur ma démarche : le besoin de poser mes réflexions, mon parcours par écrit, voir me confier (comme toi aujourd'hui) aux autres tout en me préservant de l'entourage puisque je n'ai informé personne. Ce que je remarque dans ton témoignage, c'est le courage dont tu as fait preuve : réussir à conserver bonne figure et en plus tenir sans que cela perturbe ton alimentation, je dis bravo ! Je n'en aurai pas été capable. Continue comme cela, tu tiens le bon bout !

Lili 22/08/2017 09:00

Bonjour Aby. Merci pour tes gentils encouragements qui me touchent énormément. Je suis totalement d'accord avec toi. Moi aussi à travers ce blog je peux en toute tranquillité poser mes réflexions ou bien mes interrogations. Comme toi, j'ai choisi de ne pas crier sur les toits ma démarche alimentaire. J'ai envie de trouver dans ce rééquilibrage alimentaire de la sérénité et de l'efficacité. J'essaye de me retrouver mais aussi de retrouver confiance en moi.
Je te souhaite beaucoup de courage dans ton parcours et de la réussite. Courage à toi.
Affectueusement.
Lili.