Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Lili

J'aurai pu intituler cet article: " I'm shocking" ( je suis choquée) mais parmi tout ce que je vais vous écrire, il y a, malheureusement, beaucoup de vérité, et une bonne part d'irrespect.

choquée

Je ne sais pas si je vous en ai déjà parlé, mais j'adore, et encore le mot est faible, écrire. J'aime aussi lire, me documenter et surtout, surfer sur le net.

Comme tous les obèses, je recherche des personnes qui vivent la même situation que moi, ou bien des conseils, des astuces qui me seraient jusqu'alors inconnues. Cependant, je dois vous avouer que mes recherches ne font que m'embrouiller l'esprit.

histoire

 

En fait, si j'ai un conseil à vous donner, et avec votre permission, c'est que chaque personne, chaque histoire est unique.

Plus encore, nos motivations sont différentes, nos forces de résistances ne sont pas égales.

Vous pensez que je suis en train de me plaindre?

Non pas du tout.

 

 

 

 

Harlan Coben a dit dans un de ses livres:

" je ne cherche pas à vous condamner. Chaque couple à sa propre histoire. Seulement, vous n'avez pas vu la lumière. Mais plutôt la lampe torche qu'on vous a agitée sous les yeux".

 

Alors, j'ai juste envie de vous demander une seule chose:

                - " la personne que vous avez devant vous, cette personne qui est si grosse que vous ne savez plus comment faire pour vous arrêter de vous "foutre" de sa "gueule", est-ce que vous connaissez son chemin, cette lumière qui l'a conduit à être si grosse? " 

Hé bien, même si je ne vous connais pas, je peux répondre à cette question à votre place:

                   - " non, vous ne connaissez pas cette lumière. Aujourd'hui, quand vous regardez cette horrible femme grosse, vous avez devant vous juste " ce que la lampe torche vous agite sous les yeux".

Quand j'ai lu dans cet article de presse anglais que le mari ne comprenait pas pourquoi sa femme n'arrivait pas à maigrir mais surtout qu'elle ne s'en donnait pas les moyens, cela m'a interpellé. Un peu plus loin dans l'article, il expliquera même le fait que sa femme ne peut vivre sa vie qu'à travers sa graisse, ignorant son apparence.

Plus loin, il n'hésitera pas à comparer sa femme à une baleine qui roule sur le lit pour se déplacer, ou bien de se moquer de sa peau qui ondule au moindre rire jusqu'à trouver cela comique et très gênant.

Monsieur, j'ai envie de vous dire que vous avez raison. Quand on est gros, on est pas bien dans sa peau. Je ne crois pas aux gens qui disent assumer pleinement leurs rondeurs.

obésitéMais, monsieur, avec tout mon respect, j'ai aussi envie de vous dire que derrière les rires de votre femme, derrière ce joli visage, peut-être que votre femme souffre et qu'elle ne sait plus comment faire pour s'en sortir. Et avez vous pensez que votre femme puisse avoir peur ????

 

 

Oui, la peur d'être normal ? La peur d'être maigre ? La peur d'être belle ? La peur de plaire ?? Et peut-être de vous perdre ??

Tout cela, personne ne l'envisage. La plupart des gens pensent qu'un gros c'est quelqu'un qui mange trop ( et c'est pas faux) mais beaucoup en oublie la cause.

Aujourd'hui, pour palier à l'obésité, la médecine opère à tout va. Mais qu'en est-il de la véritable cause de votre obésité ??? Cela va t'il changer le problème d'origine ??

D'un avis tout à fait personnel, je vais vous dire non.

Il y a quelques années, je pesais 49 kilos. Hé oui, vous avez bien lu. Cependant, même si mon souhait le plus cher est de devenir une femme " normale", et non plus obèse, j'ai peur.

 

lumière

 

Quand les gens me regardent, ils ne voient uniquement ce que la lampe torche veut leur montrer. Mais qu'en est-il de la lumière? Cette lumière qui m'a conduit à être dans cet état ??

 

 

 

lumière

 

Cette lumière, je veux l'éteindre. Cette lumière je ne veux plus qu'elle me fasse peur. Je veux être éclairée par la lumière du soleil et de la joie.

 

 

Alors, mesdames et messieurs, avant de juger un gros ou bien une grosse, pensez à cette torche que l'on vous agite avec tellement de facilité que l'on en oublie la lumière qui l'a conduit jusqu'à ce problème.

Attention, il ne s'agit pas non plus d'être trop compatissant avec un obèse car comme le disait les anciens, un bon coup de pieds dans le "cul" ça aide à avancer, mais le respect n'a pas de prix.

Avec tout mon respect et mon affection.

Tendrement.

Lili.

respect

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article