Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Lili

Vous avez lu compagnon et vous pensez que c'est mon amoureux?

Celui avec qui je passe toutes mes soirées "coquines" ?

Celui avec qui je peux faire les yeux doux dans l'espoir qu'il m'offre un cadeau?

Une sortie sympa?

Hé bien non! Hé hé .....

Mon compagnon de tous les jours, de tous les instants, le voici:

compagnon

Un joli carnet, choisi par mes soins, dans lequel je peux tout dire, tout écrire sans aucunes retenues.

Et le plus important: sans aucunes règles.

En fait, ce carnet, j'ai commencé à écrire dedans en septembre 2012!

Non, non, vous ne rêvez pas, cela fait maintenant 5 ans que je le traîne partout avec moi. Il me suit comme mon ombre.

Pour moi, il est plus qu'un confident mais ce n'est surtout pas un journal intime.

Alors à quoi me sert-il?

Simplement :

                - à me défouler,

                - à raconter mon malheur,

               - à me poser des questions,

               - à composer mes poèmes,

               - à mettre au brouillon des idées d'articles pour vous.

carnet intime

Comme toutes les petites filles, ou presque, j'en ai fait des journaux intimes. Mais au final, ils sont tous partis dans la poubelle. A l'époque, je caressais l'espoir qu'un jour, sur mes vieux jours, ou bien même mes propres enfants, prendraient plaisir à lire mes aventures du passé. Mais voilà, tenir un journal intime demande de la régularité et surtout l'envie d'écrire du passé.

Moi j'ai pas envie de cela. Je veux avancer. 

J'ai ce besoin, cette soif, d'apprendre, de m'interroger, de créer mais à ma façon, à mon rythme. Tout l'intérêt de ce carnet.

Une idée ? Une réflexion ? Une citation ? Un poème ?

Vite, j'attrape mon carnet et j'écris.

Voilà mon astuce du jour. Celle qui me permet d'avancer, de m'interroger et de  trouver des idées d'articles.

Avoir ce "compagnon" me donne aussi cette sensation d'écoute permanente, mais surtout de compréhension. Le plus gros avantage c'est qu'il est toujours d'accord avec moi. Le plus gros défaut, c'est qu'il ne me donne jamais la ou les solutions.

 

Par contre, j'écris toujours au crayon à papier car pour moi cela signifie que c'est une esquisse que je peux toujours améliorer.

Et pour ma plus grande satisfaction, je me suis permise cette folie de prendre ce joli carnet qui était un peu onéreux à l'époque mais tellement joli à mes yeux. Un peu baroque.

 

 

Ecrire sans avoir de règles, pouvoir dire ce que l'on a envie de dire sans aucunes censures, pouvoir s'exprimer, ou bien créer, croyez-moi, c'est un véritable bonheur, et parfois, un véritablement soulagement qui dépasse presque la thérapie.

Alors, mesdames et messieurs, tous à vos crayons. Peut importe les fautes d'orthographe ! Peu importe les fautes de syntaxes ! Vive la liberté d'expression. Notre liberté d'expression.

Bonne écriture.

Chaleureusement.

Lili.

écriture thérapie

 

    

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article