Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Lili

 

Ils veulent être gentils ou bien complaisants avec vous, mais au final, ils font le contraire.

Sans le savoir, ils vous poussent à la faute et vous incitent bien involontairement à faire la bêtise:

Bêtises

Amis, famille, collègues de travail, rendent nos journées extrêmement difficiles.

 

 

invitation

 

Anniversaires, repas de famille, apéritifs, repas de boulot, autant de situations dangereuses.

Pourquoi ???

 

 

Parce que tout le monde ne cesse de me proposer des frites, des gâteaux, des bonbons,etc. Autant d'aliments riches en matière grasse ou bien en sucre qui font exploser mon quota de calories.

Je passe mon temps à éviter ces occasions dangereuses.

Quand on me dit: " veux-tu une part de gâteau au chocolat?"

Je réponds: "non, je n'en veux pas."

Mais le pire est à venir quand j'entends mon amie, ou ma maman, me dire: 

                   "Tu es sûre? Juste un petit bout?"

Mais en fait, je mens. Si, j'en veux du gâteau au chocolat, mais je ne peux pas.

Je vais reprendre des kilos !!!

Si la plupart de mon entourage voit la nourriture comme un plaisir, ou bien un moment de partage entre amis, moi je la combats tel le chevalier servant qui défend sa bien aimée.

Oh! je sais bien que beaucoup ne me comprenne pas. Vous pensez que je suis faible et sans volonté ? Mais quels sont vos arguments, vos exemples pour appuyer cette hypothèse?

hyperphagie

Vous qui êtes derrière votre écran et qui lisez ces quelques lignes, ne me jugez pas. Je souffre de TCA. Oui, vous avez bien lu, je souffre de Troubles de Comportement Alimentaire.

Je pourrais vous demander d'imaginer ce combat, mais se serait peine perdue. Par contre, vous pouvez faire une chose pour moi:

        " continuer à me proposer une part de gâteau au chocolat mais acceptez mon refus."

Accepter ce "non merci", et voyez en lui un "non" définitif. Votre proposition de gâteau ne m'isolera pas du reste du groupe mais votre insistance me mettra mal à l'aise.

Cela me plairait si vous pouviez m'encourager dans mon combat.

Cependant, si la démonstration d'une obésité grandissante dans notre société n'est plus à démontrer, il n'en reste pas moins que mon combat, ma volonté de maigrir, est un travail de tous les jours,en toutes situations.

Le réconfort, les encouragements, sont ces sentiments qui vous réchauffent le coeur et vous permettent de laisser le niveau de votre motivation à son maximum.

De mon côté, je vous souhaite de garder cette motivation en vous et de ne surtout pas baisser les bras. Tout le monde a droit au bonheur.

Tendrement.

Lili.

 

harcèlement alimentaire

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Véro 08/04/2017 11:45

Oh comme je comprends ce que tu décris ! lorsque les plats te font de l'œil et que tu sais que si tu cèdes tu es perdu, en tout cas pour moi !
Bon courage

Lili 08/04/2017 13:39

Et le pire, c'est lorsque j'arrive à résister. Je suis fière de moi, mais le plus difficile reste à faire: la frustration. Une fois tout le monde parti, je m'occupe un maximum afin d'oublier cette part de gâteau que je n'ai pas pu manger. Pas facile tout ça....
Bon courage à toi aussi et merci pour cet encouragement. Cordialement. Lili.