Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Lili

Difficile d'appliquer ce conseil de mon médecin traitant lorsque l'on souffre d'hyperphagie! Et pourtant, c'est exactement ce que les gens du monde entier font: ils mangent pour vivre.

Oh, bien sûr il y a les moments "gourmandises", les repas de famille, les fêtes, mais cela reste dans le domaine des "exceptions". Puis très vite, c'est le retour à l'équilibre alimentaire. Et c'est certainement ce que vous faîtes. Mais quand on est hyperphagique cela se complique. Le normal devient l'exception, et l'exception devient la normale.

Vous avez compris? Non?

Et bien pour faire simple, quand on souffre d'hyperphagie, les repas de fêtes et de famille c'est tout les jours. Je commence par manger normalement et je ne peux plus m'arrêter. Je suis comme prise dans un tourbillon sans fin. Manger m'apaise et semble me guérir de mes angoisses et de mes peines.

Malheureusement, une fois la pulsion passée, j'entre dans la phase de culpabilité. Et devinez quoi? Je mange à nouveau. Et c'est pourquoi le tourbillon devient vite le cercle infernal.

Aujourd'hui j'ai décidé de casser ce cercle infernal et j'ai décidé de manger pour vivre.

Bises.

Lili.

P.S: dès fois, je me dis qu'un alcoolique a plus de chance car la bouteille de vin n'est pas indispensable pour vivre, alors que la nourriture si. Mais peut-être que je me trompe....

Commenter cet article

Vanessa 01/06/2017 21:57

Coucou ! Je me dis souvent pareil pour la nourriture ! Comment s'en détacher quand on l'a en permanence sous le nez... Au final, a force de manger équilibré, et de lutter contre ces pulsions, elles finissent par se faire moins présentes. Tout ça, pour espérer avoir un jour un rapport a peu pres normal à la nourriture (je sais pas si après avoir été accro a la nourriture, on en guéri vraiment totalement) . Je te souhaite que ça vienne bientôt. Le poids descendra toujours plus, le moral et l'estime de soi suivra. Et je ne dis pas que tous les problèmes seront résolus, mais, c'est sûr que tu seras plus forte encore. D'ici là, reste courageuse, et bonne con tinuation !

Lili 02/06/2017 09:11

Bonjour Vanessa. Merci pour ce gentil et doux commentaire. Oui, j'espère arriver à contrôler tout ceci. En guérir, je sais pas, car effectivement, comme tu le dis, " on en guéri pas vraiment totalement". Mais l'espoir et la volonté est là donc .....
Bonne journée à toi et merci de ta visite.
Affectueusement.
Lili.